Les champs indiqués par une * sont obligatoires


27 rue Godefroy, lyon 6ème


MiraDry, traitement de la transpiration

L’anesthésie des aisselles

Première étape du Miradry : l’anesthésie

Les glandes sudorales sont sensibles à la chaleur. C’est ce principe qui est utilisé lors du traitement de la transpiration des aisselles par MiraDry. Le Miradry fonctionne à l’aide de micro-ondes focalisées qui vont chauffer le derme (entre deux et cinq millimètres de profondeur) avec une température d’environ 60 degrés pendant un bref instant. Cette chaleur même très courte est difficilement supportable d’où l’importance d’une anesthésie.
Anesthésie de l'aisselle avant un traitement Miradry. Dispositif d'anesthésie locale et d'hydratation des aisselles.

Prenez un rendez-vous

Cette dernière est faite en dix minutes en utilisant un dispositif que l’on appelle « petite pieuvre ». Il s’agit d’un disque de couleur bleue avec cinq petites aiguilles qui permettent d’anesthésier une grande surface de peau rapidement. L’anesthésie des aisselles permet aussi d’apporter une quantité de sérum physiologique afin d’infiltrer (hydrater) l’aisselle. Ce coussin d’eau permet d’aplanir l’aisselle. Les micro-ondes ont un meilleur effet dans un tissu gorgé d’eau. C’est ce volume d’eau injecté dans l’aisselle qui saura responsable d’une sensation de gêne : comme une balle de tennis sous le bras. Ce volume d’eau va être éliminé par l’organisme en quelques jours.

L’anesthésie va durer plusieurs heures après le traitement c’est la raison pour laquelle il ne vous sera pas possible de conduire le jour du traitement.




Dispositif d'anesthésie locale des aisselles afin de créer un coussin d'eau permettant d'isoler les glandes à traiter des tissus.

id, quis, justo libero felis risus.