L’hiver, la saison idéale pour une épilation laser

L’épilation laser permet d’éliminer définitivement et en douceur toute pilosité jugée disgracieuse. Cette technique qui présente bien des avantages, impose aussi quelques petites contraintes, comme par exemple celle d’éviter de s’exposer au soleil pendant le traitement. Les longs mois d’hiver sont donc tout indiqués pour procéder à une épilation définitive au laser.

Le froid, le temps maussade, le blues hivernal sont autant de facteurs incitant parfois à un peu de laisser-aller. Et si vous profitiez de cette morne saison pour, au contraire, prendre soin de votre corps et bien le préparer pour l’été ?

Epilation laser en hiver, quelles parties du corps favoriser ?

La bonne nouvelle c’est qu’en hiver tout est possible ! Qu’il s’agisse de procéder à une épilation définitive des aisselles, des jambes, du maillot, ou pour les hommes du dos, des épaules et même du torse, aucune contre-indication ne vient perturber votre mise en beauté. En hiver, il vous sera également très facile de respecter les précautions imposées par la technique d’épilation au laser, à savoir :

  • ne pas s’épiler pendant au moins un mois avant la séance,
  • ne pas être bronzée naturellement ou artificiellement ou même de prendre des compléments alimentaires à base de carotène,
  • ne pas se baigner, ni s’exposer au soleil après le traitement.

Ajoutons à cela, qu’une peau non soumise au soleil est naturellement plus claire. Cette pâleur permet au médecin d’augmenter la puissance du laser pour une destruction du poil plus rapide.

Débuter une épilation au laser en hiver pour être prête l’été venu

Pour être bien réalisée une épilation définitive au laser doit respecter un certain tempo. Pas question de réduire l’espacement entre les séances sous prétexte de devoir être au top dès les premiers rayons de soleil. La période hivernale permet de gérer sereinement et sans stress son planning d’intervention. Ainsi, sachez que quelle que soit la partie du corps à traiter, il faut qu’un délai de 6 à 8 semaines soit respecté entre les premières séances. Quant au nombre de sessions, il varie en fonction du type de peau à épiler, de la couleur et de la densité du poil. Par exemple, le maillot est constitué de follicule pileux épais et bien pigmentés, très réceptifs au laser. Un nombre limité de séances, de 3 à 5, sera nécessaire pour obtenir un résultat satisfaisant. En revanche, pour éliminer une partie de l’anatomie où le poil est plus fin et le cycle capillaire plus rapide, il faudra compter sur un nombre plus important de rendez-vous (> à 10 selon les patients).

Rappelons que procéder à une épilation définitive au laser est un acte médical qui doit être pratiqué en toute sécurité. Notre équipe médicale experte dans le domaine du laser dermatologique à visée esthétique, est à votre disposition pour vous informer et vous apporter une réponse personnalisée.