Hirsutisme : un mal féminin

Bulbe du poil supprimé par épilation laser

L’hirsutisme est une pathologie du système pileux qui touche aujourd’hui près de 10 % de la population féminine. Il s’agit d’un développement excessif de la pilosité sur certaines parties du corps qui, outre un aspect très inesthétique, peut être le révélateur d’importants problèmes de santé. Gros plan sur un mal exclusivement féminin.

Qu’est-ce que l’hirsutisme ?

L’hirsutisme consiste en l’apparition d’une très forte pilosité dite « masculine », sur des zones du corps de la femme normalement épargnées. Le visage, avec notamment la lèvre supérieure, le menton et les favoris mais aussi le cou, la poitrine, la ligne médiane entre le nombril et le sexe et les régions fessières peuvent se recouvrir de poils épais et foncés. Cette affection, qui touche majoritairement les femmes d’origine méditerranéenne, est à distinguer de l’hypertrichose qui correspond à un développement pileux excessif plus généralisé pouvant aussi toucher les hommes.

Quelles sont les causes de l’hirsutisme ?

Les causes de l’hirsutisme sont diverses. Elles peuvent être familiales et posséder un caractère génétique. Dans ce cas, on parlera d’hirsutisme idiopathique, c’est-à-dire sans cause médicale particulière. Autrement dit, si votre mère possède une importante pilosité, vous en hériterez très probablement. Il s’agit là des cas d’hirsutisme les plus fréquents.
Une autre cause est liée à la surproduction d’androgènes, des hormones qui, contrairement à ce que l’on peut penser, ne sont pas exclusivement masculine, mais produites en petite quantité par toutes les femmes. Un excès de ces hormones peut favoriser le développement d’un trouble génétique appelé syndrome des ovaires polykystiques, la deuxième cause la plus fréquente d’hirsutisme. Enfin, l’obésité, une tumeur ovarienne, surrénale ou de grossesse ou encore un déficit génétique en une enzyme engagée dans l’élaboration des hormones sont aussi des causes d’hirsutisme, même si elles sont moins fréquentes. Dans tous les cas, il est vivement conseillé de consulter un médecin dès les premiers signes de développement excessif de la pilosité.

Comment traiter l’hirsutisme ?

La lutte contre l’hirsutisme doit être envisagée sur du long terme. Si la pathologie est due à un excès d’hormones mâles, comme c’est bien souvent le cas, un traitement visant à rétablir l’équilibre sera envisagé par le médecin traitant à l’aide de contraceptifs oraux, ou d’une médication spécifique. Une prise en charge esthétique sera nécessaire afin d’éradiquer les poils existants. Des séances de laser ou d’électrolyse pourront être programmées uniquement sur avis médical, environ six mois après la prise de pilule ou le début de la médication. Elles seront à réaliser chez des médecins laséristes, experts dans le domaine du laser dermatologique à visée esthétique.
Il sera impossible de débuter un traitement par laser sans avoir au préalable suivi un traitement médical. Le traitement serait dans le cas échéant totalement inefficace.