Les champs indiqués par une * sont obligatoires


27 rue Godefroy, lyon 6ème


Guide de l'épilation laser

Les contres indications

Première consultation médicale

Vous avez décidé de vous lancer dans l’épilation laser ? Félicitation, vous allez pouvoir enfin vous libérer de la corvée des poils !
L’épilation laser est avant tout, un acte médical efficace et sûr que vous soyez une femme ou un homme.
Pour cela, le traitement doit être réalisé dans de bonnes conditions et par des médecins compétents.
Afin de ne pas compromettre l’efficacité du traitement, il y a certaines erreurs à éviter. Bien que limitées, les contre-indications existent et nécessite de prendre certaines précautions.

Les erreurs à éviter pour une épilation laser

Bronzer

Le laser permet de détruire le bulbe de vos poils grâce à la mélanine contenue dans chacun d’entre eux. C’est pour cette raison que nous ne pouvons pas traiter au laser les poils blonds, roux ou blancs.
La mélanine est donc le « fil conducteur » du laser permettant de détruire la racine du poil.
Le bronzage charge également la peau en mélanine. Si vous êtes bronzé(e) lors d’une séance, la mélanine de votre peau absorbera une partie de l’énergie du faisceau du laser, pouvant induire des brûlures cutanées. Le bronzage peut résulter d’une exposition au soleil naturel mais aussi des cabines à UV ainsi que des auto-bronzants.
L’équipe médicale vous conseille donc de ne pas exposer au soleil les zones traitées un mois avant une séance laser. Bien que le laser Nd Yag peut traiter les peaux mates à noires, ce conseil vaut pour TOUS les types de peaux car après avoir bronzée votre peau aura plus le même contraste qu’habituellement pouvant causer une brûlure.

S’épiler avant une séance (cire ou épilateur)

Le laser fonctionne grâce à la mélanine du poil qui va conduire l’énergie délivrée par le laser jusqu’au bulbe et ainsi occasionner sa destruction.
Si vous vous épilez à la cire ou à l’épilateur avant une séance au laser, le laser ne pourra plus cibler le poil permettant de détruire le bulbe. Le laser n’aura donc aucune efficacité sur la zone préalablement épilée.
Il est donc important avant toute séance de laisser repousser vos poils et de les raser la veille ou l’avant veille de votre séance en fonction des recommandations données par le médecin.

Certains médicaments…

Les médicaments photo-sensibilisants rendent par ailleurs la peau très sensible à la lumière. Ces médicaments sont fréquents et peuvent obliger le médecin à décaler la séance de traitement de deux semaines à plusieurs mois. Certains traitements hormonaux peuvent aussi rendre le traitement inefficace. A chaque début de séance, votre médecin vous demandera si vous avez un traitement médicamenteux en cours. Si c’est le cas, pensez soit à prendre votre ordonnance avec vous ou bien souvenez-vous de ce qui vous a été prescrit.

Les autres contre-indications médicales

La grossesse et l’allaitement sont des contre-indications de principe pour tout traitement. Toutes les affections dermatologiques en cours, mais aussi les photodermatoses ou les tumeurs cutanée. Enfin, les poils blancs, très blonds et très roux ne répondent pas au traitement par épilation laser.

Cliquez ici pour réserver votre première consultation avec notre équipe médicale.

s
luctus fringilla Donec eleifend velit, suscipit