Les champs indiqués par une * sont obligatoires

27 rue Godefroy, lyon 6ème


lésions vasculaires

Couperose et erythrose

Couperose erythrose Lyon
La couperose est une pathologie cutanée chronique entrainant des rougeurs, localisées au niveau du visage : joues, menton, nez ou front.

C’est une pathologie très répandue car on estime que 15% de la population âgée de 15 à 70 ans en souffrirait. Les patients les plus touchés ont une peau claire qui a tendance à rougir en fonction de certains facteurs ou bien qui présente en permanence un aspect rosé ou rouge.

On distingue deux formes de couperose :

  • La couperose que l’on détecte grâce à un tracé fin et individualisé des vaisseaux à la surface de l’épiderme.
  • L’érythrose qui se caractérise par des rougeurs dites « diffuses » sur la peau. Au fil du temps, ces rougeurs diffuses peuvent se transformer en petits filaments rouge qu’on peut définir comme de la télangiéctasie. On parle dans ce cas d’erythro-couperose.

Les rougeurs liées à la couperose

Les rougeurs sont dues à des micro-vaisseaux superficiels qui teintent la peau par le sang que l’on voit par transparence. Dans les stades débutants, il est impossible d’individualiser ces vaisseaux.
Dans les cas plus sévères, des télangiestasies peuvent s’associer à la couperose : sur un lit couperosique se distinguent des vaisseaux au calibre plus important.
Les étiologies de la couperose sont peu connues, cependant, nous savons que son apparition est liée à plusieurs facteurs comme la pollution, les variations climatiques, une mauvaise circulation, l’alcool, le tabac…
Les traitements de la couperose, qu’ils soient par lampe flash ou laser vasculaire permettent d’éliminer ces vaisseaux et freinent leur évolution. Votre médecin pourra utiliser un laser vasculaire (laser Nd YAG ou laser à colorant pulsé) ou bien une lampe flash (IPL). Le choix de la technique dépendra de l’importance de la couperose sur votre peau.

 

Comment traiter la couperose / erythrose ?

La couperose est une pathologie qui peut être facilement traitée par la lumière d’un laser ou bien d’une lumière pulsée.
La lumière du laser ou de la lampe flash (IPL) va traverser l’épiderme et sera absorbée par l’hémoglobine du sang. La paroi des vaisseaux va se collaber et ces derniers seront donc détruits.
Lors de la séance, votre médecin s’assurera que votre peau soit bien propre et que vous ne présentez pas de contre-indications. Il appliquera sur les zones à traiter un gel d’échographie à base d’eau pour protéger la peau et pour permettre aux photons d’aller vers la peau. Ce traitement est indolore et peut être ressenti par un petit claquement, comme un coup d’élastique qui peut être accompagné d’une sensation d’échauffement.
Une fois le traitement terminé, la peau sera légèrement rouge pendant quelques minutes. Dans certains cas un œdème peut se former. Vous pourrez reprendre vos activités professionnelles le même jour si la lésion est peu profonde. Le maquillage pour masquer ces désagréments temporaires est autorisé.

Plusieurs séances peuvent être nécessaires en fonction de la pathologie à traiter et en fonction de l’état des vaisseaux. En général trois à quatre séances suffisent. Une séance d’entretien annuelle peut parfois s’avérer utile.
Précaution : La personne traitée ne doit pas être bronzée lors des séances et ne doit pas exposer au soleil la zone traitée pendant le mois qui suit le traitement.

 

Les contre-indications du traitement de la couperose

Elles sont rares mais il existe quelques cas où le traitement doit être décalé :

  • toute lésion dermatologique évolutive au niveau de la zone à traiter
  • grossesse et allaitement
  • les peaux très foncées
  • une exposition solaire récente
  • la prise de médicament photo-sensibilisant

Quel est le coût d’un traitement de la couperose par lumière pulsée ?

Le coût de la séance va dépendre de l’étendue de la zone à traiter. Il faut compter pour une séance d’un quart d’heure environ 150 euros.

s
e5689ad789a77c69bf46e0f89ccfc66c99999999999999